17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 15:45

Chers lecteurs,

 

J' ai écrit " Colonne vertébrale " pour vous rappelez l' importance de votre place dans cette société ,
qui ne cesse de vous maltraiter , mais surtout c' est une offrande , ou plutôt ,

une leçon de vérité , pour les oppresseurs , qui j' espère un jour , par l' intermédiaire de nos voix et de nos combats , pourront la réciter par coeur , et par coeur .

 

Je ne suis pas un humaniste , bien au contraire . J' ai pour moi la lucidité et la volonté , ce qui fait de moi un citoyen éveillé . Ce peu que j' ai , vous l' avez aussi , n' ayez pas peur de le réveiller . La peur du mouton
n' empêche pas le loup de le manger . Votre silence ne vous protège pas . Devenez le prédateur du loup , des oppresseurs , devenez des hommes , des femmes , des citoyens , hurler à la lune votre besoin d' égalité , mais aussi de fraternité et de liberté .

 

Citoyens au risque de paraître conventionnel , c' est à travers nous que les choses pourront changer , c' est seulement tous ensemble que nous pourrons orienter notre société dans la bonne direction , vers un nouvel horizon .

 

                                                  Un citoyen révolté

                                                        Un poète révolté

                                                                             Orphée

 

 

 

 

                                                                             COLONNE VERTEBRALE


                                                                                                  I

 

Je m' appelle . . .

J' existe

Mon pays me méprise

A cause de mon âge

Il est beau

Mais dans le coeur des politiques

Il ne fait pas de ravage

 

Je suis pour eux la cause de la majorité des maux de la société

Mon sang permet de camoufler les erreurs de mes aînés

 

Les élus et les médias n' hésite pas à me sacrifier

Et ils ont encore moins de scrupule , si jamais j' ai eu le bonheur de naître dans une cité

Le jeune est une denrée utile

Et médiatiquement comestible

 

 

L' avenir

N' est qu' un mythe

Hypnotique

La réalité

Hélas pour nous , jeunes affamés

Est très loin d' avoir un jour des allures de conte de fées

 

Une jeunesse qui n' a pas confiance

Est une jeunesse appelée à disparaître . . .

 

Les mensonges qui se cachent derrière des promesses d' un avenir meilleur

Ne sont rien d' autre qu' une énergie éphémère qui use l' âme d' un pays

 

Utopie ,

L' humanité n' apprendra jamais de son passé

Aujourd'hui ,

Les enfants naissent désenchantés

L' avenir ,

Il faut que la jeunesse ait la volonté de se révolter

 

Quand Françoise Dolto a révélé au monde entier

L' existence de l' enfant en tant qu' être à part entière

Elle ne pouvait pas imaginer

Qu' elle offrait aux adultes un bouc émissaire

 

Une jeunesse qui n'a pas confiance

Est une jeunesse appelée à disparaître

Une jeunesse détruite

C' est un pays qui agonise

Et qui sans aucun doute

N' a pour destin que celui de mourir

 

 

                                                                                                       II


 

Je suis un homme , je suis une femme

Je suis un être

Un citoyen , libre

J' ai le choix , j' ai des droits

Mon option , c' est mon éducation

Mon avenir

Bâtir

Mais corrompre les âmes

N' est-ce point l' une des prérogatives de la vie ?

 

L' humanité , détruire

L' argent , détruire

La pensée unique , détruire

La politique , détruire

 

Que reste-il de ce jolie mois de mai ?

De ces mots

De ces textes

De ces cris

De cette énergie

La réponse , c' est nous !

 

Avons-nous les épaules assez solides ?

Seules les années à venir pourront nous le dire

 

Des zones de non droit , de non choix , sont créés tous les jours

Des étudiants se battent avec des clochards pour un petit coin de paradis

Ceux qui envisagent la privatisation des universités

Ce sont des nostalgiques d' un âge d' or

Qui était de charbon pour les français

 

L' accès à une éducation de qualité pour tous

Des hommes , des femmes , la jeunesse française

Tant de personnes se sont battus pour obtenir ce droit

 

Aujourd'hui notre gouvernement

Essaye d' effacer l' empreinte qu' ont laissé ces français dans l' histoire de notre pays

Levons nos poings , tous ensembles , en signe de protestation

Il faut qu' ils comprennent que nous ne laisserons pas faire

Et que nous sommes prêts à nous battre

 

Car s' en prendre à l' héritage du mois de mai

C' est s' attaquer à nous , les français

 

 

                                                                                                   III


Toute une vie à creuser pour vous permettre de mieux vivre

Toute une existence à réduire mon temps de vie

Je travaille dans l' obscurité des entrailles de la mère

Pour la survie de mes frères , j' ai renoncé à la lumière

Car je sais qu' elle est en moi

Avant d' être autour de moi

 

Malgré l' importance de mon travail pour la société

Le monde ne voit en moi qu' une taupe , un mineur , un ouvrier

Alors que je suis celui qui construit

Qui répare , qui solidifie , qui offre

Et parfois même jusqu'à sa vie

La faune et la flore se nourrissent de mon sang

Tout comme les monstres non divin du CAC 40

 

Pour les bourses mondiales

Je ne suis qu' un pourcentage

Et un dommage collatéral

Dans un monde juste , j' aurais été la seule valeur viable

 

Il n' y a pas de manuel

Pour être manuel

 

Je ne suis pas un saint

Juste un être humain

Qui demande le respect

Juste pour ce qu' il est

 

Regardez moi dans les yeux

De la colère , mais pas de haine

Et cela malgré les maux

Les blessures , les insultes et les mots

 

Regardez moi , ne vous inquiétez pas , ce n' est pas contagieux

Si il y a une chose que vous pouvez lire sur mon visage

C' est ma fierté

D' appartenir au monde ouvrier

 

 

                                                                                                 IV


Bonjour mesdames et messieurs

Je m' appelle France

Pardonnez-moi de salir vos yeux

Voyez en moi le futur que vous construisez pour vos enfants

Comme de vrai architecte

Admirez votre création

Ne baissez pas la tête

Pour que dans vos yeux je puisse lire votre honte , ma honte

 

J' ai travaillé pendant près de quatre décennies

A labourer du vide , pour vivre

Maintenant je supplie , je mendie

Quelques centimes

Auprès et à des personnes

Auxquelles à une époque

Je n' accordais même pas un sourire

J' ai passé toute une vie

A oublier de rêvé

A bêler

Je n' y ai gagné que le droit de mourir

 

Ma retraite me permet de me loger

Mais pas de me nourrir et de me soigner

C' est pour cela qu' aujourd'hui je me permets de vous solliciter

Et d' avoir pour moi une compassion que je n' ai jamais eu envers autrui

 

Pour m' avoir écouté , je vous remercie

Et comme le veut l' usage

Je vous souhaite de passer

Une très bonne journée

 

 

                                                                                                    V

 

La majorité du temps

Goutte de sang

Dans ces meilleurs moments

Goutte de sang

La vie est grise

Goutte de vie

 

Où est l' espoir ?

Dans nos voix et nos combats

Est-t-il trop tard ?

Cela dépend seulement de notre lucidité et de notre volonté

 

Un pays est semblable à un corps humain

Sans colonne vertébrale

Il s' écroule

La colonne vertébrale d' un pays

C' est le citoyen

Devenons des professeurs

Eduquons les oppresseurs

Dans l' obscur espoir

Qu' ils arrivent à comprendre

Que la richesse d' un pays

Se trouve dans ses ressources humaines

Et non dans sa laine

 

 

 

                                                                                    Willy"Orphée"Procida


                                                                                           00045289      

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

lucye 23/11/2009 07:54


Bonjour, je vais mettre ton lien dans mon blog, tu es plein de révolte en toi, la société, la politique, quand tu dis que notre pays est semblable à un corps sans colonne vertébrale, je suis
d'accord avec toi, j'ai l'impression de parler à un humaniste! et tes paroles sont justes! bonne journée, à peut-être tout à l'heure, lucye@


lucye 22/11/2009 16:17


Tu m'impressionnes, pourquoi avoir besoin de gens comme moi? Je galère dans la peinture et la poésie, malgré les nombreuses expositions et récompenses que j'ai eu, je ne trouve pas le bonheur,
tourmentée, original dans ma façon de vivre, j'essaye d'exister au travers de mon Art, merci pour ton passage, tu as eu la chance de pouvoir rentrer dans mon blog, car beaucoup ne le peuvent pas,
(regarde je parle de panne dans mon blog, sans arrêt un message d'erreur apparait en disant (internet explorer ne peut pas afficher le blog de www.lucieogier.com, opération abandonnée!) je ne sais plus quoi faire car, les contacts qui restent bloqués ne reviennent pas, j'ai même du mal à rentrer dans
l'administration, tu peux me dire ce que tu as comme navigateur? Si ça se trouve, c'est explorer 8 qui bloque! tu sais que j'ai horreur des roses noirs et le sang...beurc! mais j'aime c'est vrai,
le rouge et le noir! va donc savoir! à bientôt j'espère, amicalement lucye


Rachid 27/03/2009 19:57

Shalom aleykhum,
C'est peut-être hors sujet mais...ILS ONT BESOIN D'UN SACRE COUP DE MAIN !Peux tu diffuser cette info.Tu peux trouver d'amples informations sur notre blog
Communiqué:
ISRAEL'S jeunes objecteurs de conscience. Le Shministim israéliennes sont des élèves du secondaire qui ont été emprisonnés pour avoir refusé de servir dans une armée qui occupe les territoires palestiniens. 18 décembre marque la date de lancement d'une campagne mondiale visant à les libérer de prison. Rejoignez plus de 20.000 personnes, y compris des objecteurs de conscience américains, Ronnie Gilbert, Adrienne Rich, Robert Meeropol, Adam Hochschild, Rabbi Lynn Gottlieb, Howard Zinn, Real Mazali, Debra Chasnoff, Ed Asner et Aurora Levins-Morales et montrer votre soutien en communiquant avec le ministre israélien de la défense en utilisant le formulaire ci-dessous. 40000 LETTRES ET COMPTAGE !
Merci d'avance pour votre future visite et vos commentaires

Orphée 27/03/2009 23:51



Cher Rachid ,

Tu n' est pas hors sujet , le combat contre l' oppresseur ne s' arrête pas à la France .Tu as mon soutien et celui de tous ceux qui refuse de se voiler la face ,car un vrai
combattant n' a pas de frontière .
N' hésite pas à te servir de mon blog pour faire le promotion d' un nouvel article ou d' un évènement qui pourrait aider ta cause .



Un citoyen révolté

     Un poète révolté

                    Orphée



Docno 02/02/2009 18:22

Bravo Orphée, continue, résiste et tous ensemble unissons-nous pour changer ce que certains vivent comme une fatalité.Docno

Nell 20/01/2009 20:29

Bonsoir PoêteTa plume éguisée a encore frappé du poing sur la table pour une vie meilleure. La nouvelle illustration de ton bandeau est tout à fait à propos et la simplification du design global met plus encore en valeur tes mots (maux devrais-je écrire).Une libellule