14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 19:23

Chers lecteurs,

 

J'ai écrit "L' hypocrisie du 14 juillet", pour vous ouvrir les yeux sur une réalité assassine, dont nous sommes sans le savoir les complices. Nous nous sommes laissés spolier..

 

Essayer de vous représenter mentalement la colère et les souffrances des nos aïeux, ces cicatrices mentales et physiques, les ont mené à ces actes sanglants, qui ont modifié définitivement le visage de la France.

 

Quelle tête feraient-ils aujourd'hui, s' ils pouvaient voir ce qu'à engendré leurs sacrifices. Des politiques et des seigneurs de l' économie, célébrant leur mort, et cela avec le sourire. Alors que de nos jours, pour les mêmes actes ces citoyens à qui nous devons notre liberté apparente, seraient traités de vulgaire casseur ou de terroristes, par ces même personnes qui osent défiler l' arme à la main en leur souvenir. Dites non, à cette mascarade psychologique, faites naître dans vos coeurs un feu d' artifice.

 

Citoyens, comme vous pouvez le constater tous les jours à la télévision et dans les journaux, les idéaux de nos aînés on été trahis.

 

Célébrez entre amis, en famille, notre 14 juillet tant aimé.

 

Du lion ne soyez plus la gazelle. Dès à présent, choisissez d'être l' éléphant.

 

                                                                        Un citoyen révolté

                                                                            Un poète révolté

                                                                                              Orphée

 

                                                              L' HYPOCRISIE DU 14 JUILLET

 

Un jour de nuit d'été

Symbolisant la liberté

De notre païenne laïcité

Nous nous réunissons tous les 14 juillet

Pour célébrer des litres de sang versés

 

C'est dans le sang que sont nées les valeurs républicaines

Liberté, égalité, fraternité

 

Devenir un monstre

Pour retrouver sa place d' homme

Dans une société qui n'a jamais cessé de vous opprimer

Tel a été le sacrifice de nos aïeux mal-aimés

 

Se remplir la pense de la chair de l' ennemi aristocratique

Dans l'espoir qu'un jour se dessine à l' horizon la possibilité d' un avenir

Comment un peuple peut-il survivre à un tel empoisonnement de l' âme?

De cette histoire, Lafontaine lui-même n'aurait pu faire naître une fable

 

C' est dans le sang qu' est née en France la divine comédie de la démocratie

De nos jours, ou plutôt de nos nuits

Les anciens maîtres de droit divin

Ont été remplacés un à un

Par les politiques

Et les adorateurs de la Déesse Economie,

Et du Dieu Marketing

Ils sont les nouveaux monarques

D' une civilisation, dont nous sommes devenus sans le savoir les esclaves

 

La Journée célébrant la prise en main de notre destin

Est devenue une fête médiatique

Personnifiant à travers un défilé militaire

Leur droit de vie et de mort sur nos existences

 

Français,

Dansez, chantez, célébrez nos ancêtres avec respect

Françaises,

Tous ensembles creusons la tombe de cette nouvelle aristocratie

Citoyens,

C' est à genoux que je vous demande d' écouter ma supplique

En souvenir de toutes les âmes maudites pour notre liberté

N' acceptez pas,

L' hypocrisie du défilé du 14 juillet

 

 

                                                                                 Willy "Orphée" Procida

 

 

                                                                                          00048721

Partager cet article
Repost0

commentaires

G


Cherche sans la nature profonde de l'etre humain le sens meme de la vie .La selection ,la lutte ,meme inconsciente nous taraudent ,certains plus que d'autres .Ainsi nous nous affrontons pour une
absurdité?



Répondre
O


! ! !